Je l’écrivais ici : vu de l’extérieur, n’importe qui peut ressembler au Mal incarné.

Du coup, on est prêt à croire n’importe quel propos de la part de Benoît XVI. Et n’importe quel extrémisme de la part de musulmans.

En commentaire, Tigreek se demandait comment « quel discours on peut avoir pour contrer cette intolérance ». Voici la réponse : au lieu de considérer ces communautés de l’extérieur, lisez un peu ce qu’elles écrivent elles-mêmes d’elles-mêmes.

Ainsi, la Malaisie interdit désormais à tout non-musulman de prononcer le mot « Allah ». J’entends déjà les conclusions : voyez où nous mène l’Islam, à toutes les intolérances…

C’est ce que la lecture de ce genre de billet (tiré du Figaro) incite à faire (attention : je ne prétends pas que son auteur le fait lui-même. Je constate simplement que les commentateurs du site du Figaro sont remarquables pour cela, et même caricaturaux).

Je vous propose de changer de source, et voir ce qu’en disent des musulmans français.

Voilà. Ce que nous devrions faire pour favoriser la compréhension mutuelle ? Ne pas lire que des sources franco-catholiques… Personnellement, je suis abonné aux fils RSS des sites suivants (je compte bien allonger progressivement cette liste) :

Attention : je ne recommande pas ces sources, j’explique simplement où j’en suis, j’explique ma démarche. Je ne connais pas les différentes mouvances musulmanes qui peuvent exister en France et à laquelle chacun de ces sites se rattache. Après quelques recherches je suis tombé sur celles-là, et je découvre progressivement, au gré des actualités.

Si vous en avez d’autres à me recommander, je suis preneur.